S’il ne nous reste que Shakespeare

« Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. »

Bienvenue dans un univers parallèle dans lequel cette citation de William Shakespeare dans la pièce « Comme il vous plaira » n’est pas seulement une vue de l’esprit mais une réalité concrète. Dans cet univers théâtral miroir, tout est inversé : Vous êtes, vous les spectateurs, les comédiens d’une pièce de théâtre qui joue ce soir. Pour vous accueillir, toute l’équipe est là : La directrice, la metteuse en scène, le régisseur et l’agent d’entretien. Certes, la scène ressemble à des gradins et les gradins ressemblent à une scène, mais c’est quand les personnages se mettent à parler que vous réalisez que vous êtes bel et bien passés de l’autre côté…

Vous comprenez les mots, ils refletent bien la pensée des personnages et s'appliquent parfaitement à la situation. Ils parlent. Tout simplement. Mais les mots qu'ils emploient, vous ne faites pas que les comprendre : vous les reconnaissez. La mélodie, le rythme, la composition de la phrase est familière. Et pour cause : c'est du Shakespeare. Une réplique tirée d'une des 34 pièces de l'auteur. Mais il ne s'agit pas d'une citation. Vous saisissez cette nuance quand un autre personnage répond, utilisant une autre phrase de Shakespeare, tirée d'une autre de ses pièces. Les deux phrases se répondent, et pourtant ne proviennent pas de la même oeuvre.

Ce n'est pas un jeu. C'est comme ça que l’on s’exprime ici : on ne communique qu'avec des phrases empruntées aux differentes oeuvres de Shakespeare. Quelque fois, juste quelques mots, presque quotidiens. D'autres fois, c'est tout un monologue recomposé qui vient metaphoriquement traduire l'état d'esprit de celui qui le delivre.

Mais au delà de leur étrange mais finalement très agréable façon de s'exprimer, les gens d’ici ne sont pas tout à fait comme dans notre univers. Ils sont à fleur de peau, ce sont des écorchés, ils débordent de toutes ces passions humaines racontées par le Barde : ils s'aiment, se haissent, se jalousent, se trahissent et s'assassinent là, dans ce monde devenu théâtre, dans ce théâtre devenu Monde.

Pendant cette heure passée de l’autre côté du miroir , il se passe bien quelque chose.

Sur la scène,

dans les travées,

au milieu des fauteuils,

tout est humour,

tout est poésie,

tout est passion,

tout est étrange et en même temps tellement humain et familier,

mais surtout,

tout est de William Shakespeare.


Résidence novembre 2022 et première au théâtre Jacques Coeur de Lattes /  Résidence novembre 2020 au centre culturel Léo Malet de Mireval / Résidence juin 2021 au théâtre Jérome Savary de Villeneuve les Maguelonnes / Festival off d' Avignon 2022

écrit et mise en scène par Julien Masdoua d'après l'oeuvre de William Shakespeare / interprétée par Julien Masdoua, Marion Trintignant, Robert Tousseul et Fiona Della Porta

Renseignements - Achat - Programmation : contact@compagnieducapitaine.com